Â« Il n’y a rien de plus positif que d’agir utilement, non pas sous l’impulsion de l’ego, mais sous celle de l’âme elle-même. En ce sens, ce n’est pas le désir d’être honoré, reconnu ou apprécié qui doit nous inciter à Å“uvrer au service du bien, mais c’est la satisfaction intérieure que l’on ressent lorsqu’on a accompli quelque chose de bien et d’utile ».

__ L’idéal éthique des Rose-Croix.